A partir de recherches sur internet et de la lecture de quelques livres, je vous propose cet article composé d'éléments prélevés ici et là. Vous trouverez à la fin du message, les sources et une liste de blogs où vous pourrez découvrir d'autres facettes du mariage et  des vidéos portant sur des mariages japonais. N'hésitez pas à me faire part de vos remarques afin que je puisse améliorer ce document.

Des  bouleversements dans la société Japonaise (source WEB-Japan)

De plus en plus de Japonais, choisissent de se marier tard tard ou même de rester célibataire toute leur vie. En effet selon une étude réalisée par l'Institut National de Recherche sur la Population et la Sécurité Sociale, les célibataires (hommes ou femmes), considèrent que le mariage les  amènerait à réduire leurs activités, modifier leur style de vie et leurs relations avec leurs amis. A cela il faut ajouter le poids psychologique dû à la responsabilité d'avoir une famille.

"First of all, values are changing. According to a survey I was involved in, 75% of Japanese women in their twenties support a concept called "New Singles." This means that "I would like to enjoy the single life without worrying about marriage." And 75% of them support this idea, but in the case of men only 50%. So in other words, even when Japanese men want to get married, Japanese women may not.

This is obviously a big change in values, and the major factor behind this change has been that more women are receiving higher education, living in urban areas, and are in paid employment. As families modernize and grow more urbanized, Japanese women will be better educated and further entrenched in the labor market. And it looks like the proportion of young women supporting this idea will increase in the years to come." (Article issu du site du Ministry of Foreign Affairs in Japan, de OGAWA Naohino)

En outre, le taux des femmes poursuivant des études supérieures est très élevé au Japon : 48,3% en 2003 (49,6% chez les garçons). Les jeunes Japonaises souhaitent ensuite travailler sur des bases similaires à celles de leurs homologues masculins. Par conséquent, le mariage a moins d'importance dans la vie des femmes d'aujourd'hui.

En 2000, le pourcentage de célibataires parmi les jeunes, âgés de de 25 à 29 ans, était de 69% (55% en 1980) pour les hommes et de  54% (24% en 1980) pour les femmes !

En 2002, le moyenne d'âge des nouveaux mariés était de 27 ans pour les femmes et de 29 ans pour les hommes.

Enfin, un autre signe de l'évolution des moeurs au Japon est l'augmentation du taux de divorce : 2,3 pour 1000 en 2003 contre 1,2 pour 1000 en 1980.

mari_s_jap

Couple de jeunes mariés (source : blog Treck-Japon)

La rencontre entre les futurs mariés :

Outre les mariages d'amour appelés ren-ai, il existe au Japon des mariages arrangés appelés omiai. Pour de tels mariages, une attention particulière est portée sur le milieu social et culturel des deux familles. La personne qui arrange la rencontre est le nakôdo. L'homme et la femme échangent au préalable des photos et des lettres avant de convenir de l'omiai. Même après un omiai, les deux candidats peuvent chacun refuser le mariage, s'ils ne se plaisent pas.

Les fiançailles :

L'yuinô est la cérémonie d'échange des cadeaux de fiançailles. Un ensemble de 9 objets, symbôles de bonheur, est échangé entre les deux familles : yanagidaru (argent pour le saké), konbu (varech), suehiro (éventail), tomoshiraga (fil de lin), surume (seiche séchée), kinpo zutsumi (argent), awabi (abalone), katsuobushi (bonite, poisson sec) et mokuroku ( liste du contenu).

rencontre_des_familles_nippon

source : Nippon.fr

La cérémonie du mariage :

Elle peut se dérouler suivant trois rites religieux différents : shintô, Bouddhiste et Chrétien. Le type de cérémonie religieuse choisi n'est pas nécessairement celui de la religion des mariés.

S'il s'agit d'un mariage shintô, seule la famille proche des mariés assiste à la cérémonie religieuse.

Le prêtre shintô conduit la cérémonie qui se déroule dans un sanctuaire. Elle comprend la purification des jeunes mariés, les serments, l'échange des alliances et une offrande aux kami (divinités). Des coupes de sake (trois) sont échangées comme un serment de mariage lors du san-san-kudo. La cérémonie débute avec une petite coupe et se termine avec une plus grande.

Le marié Japonais porte un montsuki (sorte de surtout ou veste portée sur le kimono) et des hakama (sorte de jupe-culotte portée sur le kimono).

La mariée Japonaise porte un shiro-muku (lit blanc pur, un kimono blanc qui symbolise la pureté et la volonté de la mariée de s'adapter à sa belle-famille) et est coiffée d'un tsuno-kakushi (lit. dessus pour cornes) qui est supposé cacher les cornes de la jalousie de la mariée !

mariage_jap_trek

Mariage japonais (source : blog Treck-Japon)

Site Kimono - Kyoto :
"Le kimono de mariage est l'occasion de voir encore aujourd'hui l'héritage de l'époque Muromachi. Extrémement couteux, le vêtement de la mariée est un Uchikake rouge recouvrant un kimono blanc. Ces deux couleurs représentent la Pureté et la Fidélité, et surtout sont celles de la religion Shintô.

La mariée portera après la cérémonie un deuxième kimono beaucoup moins formel, mais tout aussi beau. Tous ces kimonos sont des Furisode ( longues manches ), qui traînent sur le sol protégés par une lisière. Particularité importante, le col de ces kimonos est très tiré vers l'arrière.

Les accessoires sont tout aussi importants. Le chapeau ( watabôshi ) protège une coiffure très compliquée, sertie de noeuds, d'épingles de jade et d'aigrettes d'ivoire. Enfin le Obi ( Obijime ) porté sur le kimono blanc est de style Maruguke"

Kimono5

Photo : Kimono-Kyoto

nipponnippon

Coiffure et coiffe d'une mariée (source : nippon.fr)

La réception :

Elle se tient après la cérémonie religieuse. Les invités doivent donner leur nom au "bureau de réception et remettent un enveloppe spéciale appelée shûgibukuro contenant de l'argent donné en cadeau de mariage.

Le shûgibukuro est entouré de cordes de papier or et argent qu'il est impossible de dénouer, symbolisant une union éternelle. Elle est en vente dans les papeteries et dans les boutiques situées dans les gares.

shugibukuro_001shugibukuro_002

3 exemples : le choix de la taille, du type d'ornement va dépendre du montant qui sera inséré dans le suhigibukuro (plus l'enveloppe est importante, plus élevée sera la somme d'argent offerte aux jeunes mariés). Le shugibukuro de droite est d'un style moins classique.

Pendant la réception, la mariée change de tenue deux ou trois fois. Cette pratique s'appelle oironaoshi. l'ordre le plus couramment suivi est d'abord l'uchikake (long surtout porté sur le kimono), le furisode (kimono à manches longues) et enfin la robe de mariée de style occidentale si appréciée des japonaises. De plus en plus, le marié se change aussi pour apparaître dans d'autres tenues.

uchikake_03

source : Projetbabel.org

L'ordre dans lequel sont assis les invités dépend de leur âge, de leur position sociale, et de leurs liens avec les mariés.

Les invités entendent beaucoup de discours pendant une réception de mariage japonaise et ils doivent être très silencieux. Le maître de cérémonie, le shikaisha, anime la réception.

Attention, certains mots ne doivent pas être prononcés pendant la cérémonie : kikeru (couper ou casser),hanareru (séparer), wakareru (se séparer). En effet, ces mots reflètent l'image du divorce.

A la fin de la réception, les invités se verront remettre un sac-cadeau appelé hikidemono (gâteaux de qualité, fruits, vaisselle ou un cadeau à choisir dans un catalogue). La valeur du hikidemono dépend de la nature du mariage. A réception prestigieuse et coûteuse, hikidemono de forte valeur.

piece_mont_e

source : blog Mathieudupart

Le coût d'un mariage japonais :

Le marché du mariage au Japon était estimé à 2 760 milliards de yens (20 milliards d’euros) en 2004, contre 3 200 milliards de yens deux ans auparavant.

Un mariage japonais coûte entre 10 et 30 000 euros, un des plus chers au monde !

C'est pourquoi de plus en plus de jeunes couples choisissent de se marier de façon plus simple, faire un jimi kon (jimi : sobre, modeste).

Le voyage de noces :

Les jeunes couples aiment partir à Hawaï, en Polynésie française, en Australie voire en Europe. Parfois, ils préfèrent se marier à un coût moindre qu'au Japon et à la façon des occidentaux dans l'une de ces destinations. Des agences  japonaises proposent des packs "mariage" tout compris.

10_mariage_traditionnel

Un film à voir sur le thème :

Dis-moi oui... en japonais

"...Yuko, jeune japonaise de 30 ans, vit en concubinage avec Daiichiro, à Kyoto. La redoutable pression sociale en faveur du mariage oblige le jeune couple à se marier, mais où et comment? Yuko mène une véritable quête pour choisir un lieu pour une cérémonie de mariage à ses goûts. Son périple nous fait découvrir la gigantesque industrie de la robe blanche, des pseudo-prêtres occidentaux, des chapelles en toc ou encore des gâteaux en plastique.

Maria Nicollier, fascinée par la société japonaise, a vécu sur l’archipel plus de deux ans. Après son expérience asiatique, elle est partie à New-York pour étudier le cinéma; de retour en Suisse, elle signe de nombreux reportages et documentaires télévisés. Avec DIS MOI OUI... EN JAPONAIS, Maria Nicollier aborde un thème contemporain, celui du boom de la robe blanche au Japon. Elle nous entraîne avec humour dans les arcanes du mariage japonais et nous fait découvrir des personnages inattendus. Une aventure inédite où la réalisatrice explore une réalité du Japon qui corrige la vision trop souvent stérérotypée que nous avons de ce pays... " source Artfilm.ch (bande-annonce)

Sources :

Vie au japon et Regard sur le Japon (editions Japan Travel Bureau)

wikipedia

Web-Japan

Nippon.fr

Blog mon trek au Japon

A voir et lire :

Dossier du site restaurant japonais.com

Dossier sur les mariages japonais "blancs" en Europe de Japon Infos.com

Aux premières loges d'un mariage franco-japonais : blog  la webcamisole

Un mariage japonais vu par un gaijin : blog de Mathieudupart

Une description très complète des tenues traditionnelles des mariés sur horizon-mariage.com

Des vidéos de mariages japonais YOUTUBE