L'HANAMI

Hanami_20a_20Kudanshita_20_3_

Qu'est-ce que l'hanami?

O-Hanami (littéralement "la vue des fleurs"...) est fondamentalement la célébration de l'arrivée du printemps.

Un peu d'histoire :

La pratique de Hanami est vieille de plusieurs siècles. On considère que la coutume aurait commencé durant la période Nara(710-784)

A cette époque, c’était les fleurs d’ume (prune) que les gens admiraient et ce n’est que durant la période Heian que les sakura ont commencé à attirer plus d’attention. La fleur de cerisier se dit "sakura," en japonais ce qui dériverait de "sakuya" (fleurir) du nom de la princesse Kono-hana-sakuya-Hime, dont le temple se trouve au sommet du Mont Fuji.

Les sakura étaient à l’origine employées comme annonciateurs de la saison de plantation du riz.

Le hanami était un rituel religieux tenu un jour particulier. Ceci marquant l’arrivée du printemps, il était coutumier de procéder à ces cérémonies avant les plantations. Ainsi on appréciait la beauté des fleurs de cerisiers et par là la qualité des récoltes de riz à venir. On célébrait l’augure en mangeant et en buvant sous les arbres.

De nos jours

La fleur de cerisier (Sakura no hana) est la fleur la plus appréciée par les Japonais.

Ueno_20park_202003_20_12_
De fin mars à fin avril, la floraison de cerisiers est à la une de tous les médias nationaux. Dans l'archipel japonais, tout le monde surveille l'éclosion des premières fleurs de cerisier, annonciatrices de l'arrivée du printemps.

Chaque année, ce sont les cerisiers de l'île d'Okinawa, île principale du département d'Okinawa à l'extrême sud de l'archipel japonais, qui donne fin mars le top-départ de la progression du front de floraison des cerisiers; les derniers cerisiers à fleurir sont ceux d'Hokkaïdo, au nord de l'archipel. Ce front arrive à Tôkyô début avril, en général...

cherry

Durant les émissions de météo à la télévision, la progression de l’éclosion est représentée. Cette ligne de front (sakurazensen) permet de connaître le moment où les cerisiers éclosent. Elle part de Okinawa (au sud) et remonte jusqu’à Hokkaido en l’espace d’un mois.

Cette fête marque dans tout le Japon le début de l'année fiscale, scolaire et universitaire.

A cette occasion, le rituel japonais marquant le passage de l'hiver au printemps consiste à se rassembler sous les cerisiers en fleurs pour faire la fête entre amis.

HanamiUeno

Durant la période de floraison des cerisiers, les Japonais partent pique-niquer en famille ou entre amis sous ces arbres. Les moments les plus appréciés sont l’apparition des premières fleurs ( kaika) que guettent les photographes et la période de pic de floraison (mankai).

Sans_titre

De nos jours, la célébration des cerisiers en fleurs constitue, chaque année, une occasion exceptionnelle pour les Japonais des grandes villes d'échapper un instant à l'oppressant conformisme social: on chante, on danse, on blague et on boit beaucoup de bière et de saké sous les cerisiers en fleurs... Il est d'usage au Japon de ne plus observer les rigides conventions sociales lorsque l'on boit en groupe.

Hiroo_20Hanami_202003_20_16_

Dans les rues et les couloirs du métro de Tôkyô, c'est un spectacle saisissant de voir des milliers de Japonais s'abandonner à leur ivresse alcoolique!
Et chaque année, dans la seule ville de Tôkyô, une cinquantaine de personnes meurent pendant les quelques jours d'O-Hanami, le plus souvent sous l'effet d'une absorption excessive d'alcool...

Les grands rendez-vous au Japon :

A Tôkyô, lorsque les cerisiers sont complétement en fleurs, le parc d'Ueno accueille quotidiennement, sous ses 1100 cerisiers, plus de 200000 joyeux fêtards!

Un des endroits les plus connus pour apprécier des fleurs de sakura se trouve à Tôkyô ; sakura-zaka (la pente aux cerisiers).

A Kyoto, le passage obligé est le temple de Yasaka, dans le parc de Maruyama (près du centre ville, Shijô). Ici, un cerisier gigantesque, une fois la nuit venue, est rétro-éclairé (Yozakura est le terme utilisé pour ces contemplations nocturnes).

Nuit_20_E0_20Nakameguro_1 Hanami_202002_20Naka_Meguro_201

A Osaka, l’endroit incontournable est le Château après avoir fait une marche sur les quais qui bordent la rivière Yodo.

300px_Kamogawa_hanami

Les cerisiers :
Le bois du cerisier est utilisé comme support pour des estampes couleurs, des tables, des colonnes décoratives d’alcôves ( tokonoma) et toutes sortes de meubles.
L’écorce, brune foncée est polie et utilisée en placage sur des boites.
Les fleurs à double pétale sont conservées dans le sel pour être ensuite utilisées pour une boisson rafraîchissante à base d’eau chaude et de pétales. Ce breuvage se nomme
sakura-yu ou thé à la cerise. On la sert à des occasions particulières comme la présentation des futurs mariés, car servir du thé traditionnel à une telle occasion serait mauvais présage pour le mariage.

Pendant la fête des filles poupées en mars on se régale des Sakura mochi : on enveloppe de l'an (ou anko pâte de haricots rouges sucrée) dans du mochi (pâte de riz cuite à la vapeur et pilonnée) teinté en couleur de fleurs de cerisier et on enroule cette boule avec une salaison de la feuille de cerisier.

sakuramochi

Quelques liens :

http://www.iwate.isp.ntt-east.co.jp/sakura2001

http://www.lejapon.org/info/modules.php?name=News&file=article&sid=779

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hanami

http://japan.chez-alice.fr/Culture/Japon/Hanami.htm

http://www.vboinette.com/album-179026.html

http://www.photosaga.com/Japon%20cerisiers/index.htm