Le kimono :

kimono

une vitrine de kimonos

Avant l'introduction des vêtements occidentaux au Japon, le terme kimono désignait tous les types de vêtements ; de nos jours il se réfère à la robe traditionnelle japonaise, de forme T, portée essentiellement pour les grandes occasions. Il est rectiligne et descend jusqu’aux pieds. Généralement, on en règle la longueur au niveau de la taille, sous une large ceinture nouée dans le dos appelée obi et qui tient le tout. Les manches peuvent également être très longues, en particulier chez les jeunes femmes, où elles peuvent descendre jusqu’au sol.

Le kimono se porte toujours côté gauche sur côté droit : d'une part cela permettait de cacher une arme, d'autre part, les morts sont habillés en croisant dans le sens inverse.

De nos jours, il est difficile de porter un kimono, d’une part il faut se faire aider pour s’habiller, et d’autres part les kimonos coûtent très chers. Mais il est possible d’en louer pour les grandes occasions. Par exemple, le jour des vingt ans, où les jeunes japonaises revêtent un furisode (vêtement traditionnel de la femme célibataire) pour la photo traditionnelle.

Le yukata:

yukata

jeunes filles en yukata

C’est une sorte de kimono sans doublure, informel et bien plus facile à porter. Il est également plus léger, ce qui en fait un vêtement d’été, porté également lors de festivals et aussi bien par les femmes que par les hommes ou enfants.

Le hakama:

hakama_cotton

Le hakama est un pantalon large plissé (sept plis, cinq devant et deux derrière), muni d'un dosseret rigide (koshi ito). Il était traditionnellement porté par les nobles du japon médiéval, et notamment les samouraïs. De nos jours, le très ample hakama est utilisé dans certains arts martiaux comme l'aïkido, le kendo, le kenjutsu et le jiu jitsu.

Le hakama est également un vêtement de cérémonie (mariage, remise de diplôme, etc.). Les femmes portent des hakama assortis à leurs kimonos, de couleurs vives ou à motifs, tandis que les hakama masculins sont le plus souvent à rayures.

Les chaussures :

geta

des geta

Les geta sont des chaussures portées avec un kimono ou des vêtements occidentaux l’été. Les jetas les plus connues sont composées d’une planchette en bois brut sur laquelle le pied est maintenu par une lanière passant entre le premier orteil et le second. La planchette repose sur 2 lames de bois verticales, ce qui produit un bruit caractérise quand on marche avec.

zori

des zori

Les zori sont des chaussures composées d’une semelle plate et d’une lanière ronde passant entre le 1er et le 2° orteil. Les zori et les geta se portent avec des chaussettes qui séparent également les orteils et qu’on appelle tabi.

BN2072_04_Traditional_Geta_Wooden_Sandals_Kyoto_Kinki_Japan_Posters

des tabi portées avec des geta traditionnelles